09/03/2013

Pause momentanée.

J’ai vu beaucoup de concerts. Ecouté beaucoup de musique.

Et je n’ai pas trouvé le temps d’en parler.

Il faut dire que ces dernières semaines, les journées filent aussi vite qu’elles ne sont longues. Et les week-ends ne sont pas plus cool. Le rush, le stress, la course… le quotidien. Pas le courage de me remettre devant mon mac à 23h, la tête pas toujours libérée du boulot de la journée, quand il faut être frais le lendemain à 6h.

pause.jpg

Il faut que je respire, que je prenne du recul.

Je fais donc une pause... jazz… et je continue à affronter le rush.

Une fois que la tempête sera un peu calmée, je reprendrai le temps d’écouter sereinement les disques et d'écrire, plus ou moins correctement, les comptes-rendus des concerts passés…

En attendant, je vous conseille quand même d'écouter les derniers albums Obviously de Fabrice Alleman, Blasting Zone Ahead de Fox, Live de Nik Bärtsch, Dancing On The Rim de Folk Tassignon, 13 de Flat Earth Society, The Jungle He Told Me de Johachim Badenhorst, MEQ de Mikael Godée et Eve Beuvens, The Other Strangers de Orioxy, Kailash de Octurn, All You See de Yves Peeters Group, Sing Twice d’Eric Legnini, Trinité de Lionel Beuvens, Jour de Fête de Yvonnick Prené, Work On Peace de John Snauwaert, One de Jonathan Kreisberg, Faerge de Ruben Machtelinckx, OSA de Banjax, Skin de Nicola Lancerotti, Daramad de Daramad, Mercy Pity Peace and Love de Doubt, Buenaventura de Mâäk

Et je suis sûr d’en avoir oublié quelques-uns…


A+

 

19:45 Écrit par jacquesp dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Ça nous arrive à tous à un moment ou à un autre... Courage et reviens vite !

Écrit par : Franpi | 09/03/2013

Merci Jacques,

Un repos bien merite!

Écrit par : Alexis | 11/03/2013

Les commentaires sont fermés.