22/03/2012

Jazz Now et piano solo

Il y a quelques années (2002… 2003?) j’avais vu Franck Amsallem en concert au Music Village, en quartette avec Stéphane Belmondo (tp), Johannes Weidmuller (cb) et Dré Pallemaerts (dm), si ma mémoire est bonne.

Je me souviens très bien, en tous cas, avoir échangé furtivement quelques mots avec le pianiste et Lionel Belmondo à propos de «ma lecture» du moment (le Jazzman que j’avais emmené avec moi et que je feuilletais entre les deux sets).

«C’est bien de lire les magazines de jazz, mais il faut surtout venir écouter les jazzmen en live», m’avait lancé Lionel Belmondo.

A l’époque, déjà, j’étais totalement d’accord avec ce «précepte», et j’en suis d’ailleurs toujours totalement convaincu.

Dernièrement encore, une amie que j’emmenai pour la première fois dans un concert de jazz, ne m’avait pas dit autre chose que : «Ecouter les disques, c’est bien, mais voir les musiciens sur scène, c’est quand même très différent. C’est étonnant».

Depuis cette rencontre, j’en ai vu des tas, des concerts, et je ne m’en suis toujours pas lassé. Et j’ai souvent été surpris.

Franck Amsallem, je ne l’ai plus revu depuis cette soirée au Music Village. Il a pas mal bougé depuis, il a sorti «A Week In Paris» (2006) et dernièrement «Amsallem Sings» !

Hé oui, Franck Amsallem chante. Et bien, même !

 


Ce vendredi 23 mars, il sera à La Maison des Arts à Schaerbeek (dans le cadre de Jazz Now), en piano solo et au chant.

Moi, j’y serai, sans mon Jazzmag, mais les oreilles bien ouvertes.

A+

Les commentaires sont fermés.