04/12/2011

Geraldine Cozier & Georges Hermans Duo - Jazz Now

C’est dans le très joli salon de la Maison des Arts de Schaerbeek (dans le cadre de Jazz Now) que Géraldine Cozier (voc) se présentait, vendredi 25 novembre, en duo avec Georges Hermans (p).

Le parcours de Géraldine balance entre chanson française, pop et jazz. Et c’est la formule “jazz” qui est proposée ce soir.

La jeune chanteuse a du charisme, le contact facile avec le public et une certaine décontraction sur scène.

geraldine cozier, georges hermans, jazz now

Elle parle de son amour du jazz qui lui permet de prendre beaucoup de libertés.

Alors, des libertés, elle en prend.

Après “My Funny Valentine” et “ Black And Blue”, elle mélange les genres, emprunte un peu au classique, jazzifie “Eleanor Rigby”, puis repart sur quelques titres en français.

Elle reprend aussi Joni Mitchell, Esperanza Spalding ou encore Nat King Cole. C’est toujours joliment interprété, c’est parfois émouvant, parfois drôle...

Tous ces mélanges sont agréables mais affaiblissent un peu, à mon avis, l’ensemble du concert. C’est une succession de jolies chansons, mais il manque juste un fil conducteur un peu plus affirmé afin d’amener le public (qui semblait cependant satisfait) vers une émotion plus forte.

Car Géraldine Cozier possède vraiment une très belle voix qu’elle maîtrise parfaitement.

Et d’ailleurs, elle arrive par moment à “faire passer le frisson”, comme lorsqu’elle reprend “Joga” de Björk, en échantillonnant sa voix. L’instant est sublime de sensibilité et d’intelligence. Il flotte alors dans la salle une émotion irréelle et pourtant palpable. Accompagnée très justement par Georges Hermans - au jeu franc, sans fioriture ni lyrisme excessif - on sent Géraldine Cozier nettement plus dans son élément dans les pièces plus intimes – quasiment de la musique de chambre – ou dans les chansons pop.

Bref, un concert très agréable d’un duo “jazz” auquel manquait - à mon goût - une véritable dimension “jazz”.

A+

 

 

02:43 Écrit par jacquesp dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : geraldine cozier, georges hermans, jazz now |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.