24/09/2011

Capital Cult au Balthaz'Art - La Louvière

Jazzques goes rock.

Vendredi 16, direction La Louvière.

C’est au Balthaz’Art que Dominique Ntoumos présentait son nouveau projet: Capital Cult.

Le line-up est celui qu’on a connu (Rob-Li (voc), Maxime Zampieri (dm) – remplacé ce soir par Pierrick Destrebecq (ex-Joshua) - Greg Chainis (eg), Mike Chainis (eb)  et bien sûr, Dominic Ntoumos à la trompette). Mais, si le nom a changé, c’est parce que Ntoumos veut vraiment faire la transition (“Transition” était le nom de son précédent album).

dominic ntoumos, ntoumos, rob-li, greg chainis, mike chainis, maxime zampieri, pierrick destrebecq, balthaz'art,

Cette fois-ci, il va à fond dans le rock.

Bien sûr on y retrouve des influences jazz, hip hop et funk, ainsi que quelques échos Tex-Mex, mais ce qui domine c’est l’énergie rock poussée au maximum.

Et pour confirmer cette évolution, Ntoumos s’assume en chanteur (with a sympathetic french accent). Chant de rage et de fureur qui contrebalance celui de Rob-Li. Ce dernier manie le flow avec beaucoup d’aisance et garde un lien plus évident avec la soul et le hip hop. Mais si la ligne musicale de Capital Cult est plus radicale, les breaks, les changements de rythmes abrupts et le goût du riff nous ramènent souvent à la danse.

Et au Balthaz’Art, le public ne se prive pas. Sur « Rage », tout le monde balance la tête d’avant en arrière. Avec « Rescue Remedy » ou « Restless » ça ondule méchamment, puis ça se bouscule sur « Ready To Leave » et ça explose sur « Fiesta ».

dominic ntoumos, ntoumos, rob-li, greg chainis, mike chainis, maxime zampieri, pierrick destrebecq, balthaz'art,

On pense parfois aux Red Hot, à Offspring ou à un Calexico en surrégime. Les influences sont nombreuses et Capital Cult arrive à trouver sa vraie personnalité.

Le groupe ne fait pas dans le détail, il fonce tête baissée. Au Balthaz’Art, l’ambiance était brûlante… Et sur une grande scène, on peut parier que Capital Cult mettra le feu aussi. Comptez sur eux !


PS: sur l'album, on trouve également une excellente reprise de "Break On Trough" (des Doors) chanté par Rocky Singh de Asian Dub Foundation. C'est pas une référence de plus, ça?

(Merci à Alex Alonzo pour les photos de concert)

A+

Les commentaires sont fermés.