21/07/2011

Aka Moon - Inside Jazz

Aka Moon dans mon salon !

Oui, enfin pas dans «mon» salon, mais en concert «at Home». J’en connais beaucoup, moi, qui aimeraient avoir Aka Moon chez soi, là, debout, juste devant le canapé. Hé bien c’est possible. C’est la formule que propose Inside Jazz depuis quelques années déjà en Flandre. J’ai souvent eu l’envie d’y aller, mais je n’en ai jamais trouvé l’occasion. Dimanche 12 juin, et pour la première fois à Bruxelles - avec la complicité de Nu:Be - Inside Jazz investissait le quatrième étage d’un loft - chez Caro - dans un quartier des plus populaires de Molenbeek.

Rendez-vous à 14H. On est une petite quarantaine. Et ça se passe… comme à la maison. On prend un verre, on discute avec des amis… On s’installe. Et puis nos trois musiciens arrivent, en toute simplicité.

Pas de micro, pas d’amplification, tout est acoustique.

inside jazz, nube, aka moon, fabrizio cassol, stephane galland, michel hatzi

Le début se fait tout en douceur. La progression musicale se fait naturellement, sur les polyrythmies toutes personnelles du groupe. Pourtant, on y devine comme l’ébauche d’un nouveau son. Comme la recherche d’une nouvelle étape dans l’approche musicale. Fabrizio Cassol se fait plus ondulant, plus insidieux peut-être, plus sensuel, sûrement. Et petit à petit la musique s’enroule, les mélodies s’enchevêtrent, et l’ensemble monte en puissance.

Et puis, ça déboule à mille à l’heure, telle une voiture de rallye sur les routes escarpées de montagne. Ça danse, ça bouge, ça tourbillonne dans tous les sens, ça virevolte. Les trois pilotes sont d’une précision incroyable. C’est du pilotage télépathique. C’est du ping-pong en accéléré.

inside jazz, nube, aka moon, fabrizio cassol, stephane galland, michel hatzi

Le groupe emprunte au reggae, aux musiques éthiopiennes ou au blues et c’est brûlant. Les ballades ne sont pas moins anodines, toujours sinueuses, voire vénéneuses. Il vaut toujours mieux savoir où l’on met les oreilles, avec eux.

Aka Moon revisite «Aka Djelia» et le rend incandescent sous les coups de baguettes de Stéphane Galland.

Ostinato. Riff de basse dont Michel Hatzi a le secret. Entêtant. Vif, nerveux, soutenu. Alors, Stephane Galland - sur une base qui pourrait ressembler à du swing pur jus - brode, dévisse le tempo, l’éclate, le rebalance. Fabrizio déverse les notes comme Jackson Pollock jette sa peinture sur la toile. Lui seul sait comment et où se produira l’impact.

Les voisins, en face, ont ouvert les fenêtres et profitent du concert.

On revisite «Amazir» ou «Cuban» dans des versions telluriques. C’est brûlant comme un alcool de contrebande. On a beau connaître la musique du groupe, on est chaque fois surpris par la manière dont il la renouvelle.

Les musiciens se connaissent tellement, que l’on dirait qu’ils sont dans la tête l’un de l’autre. Ils jouent à «devine où je vais maintenant». Et quand ce n’est pas «», c’est «quand». Et puis c’est «comment».

C’est Aka Moon. C’est cette liberté, cette sauvagerie, cette intelligence du jeu chaque fois réinventé. C’est trois gamins qui courent le long des rues, un pied sur le trottoir, l’autre dans le caniveau. Petits pas, grands pas. Un long, un court. À l’endroit, à l’envers. C’est trois musiciens qui s’amusent comme des fous.

inside jazz, nube, aka moon, fabrizio cassol, stephane galland, michel hatzi

Après deux sets intenses, on se congratule, on sourit, on parle entre amis.

Stéphane prépare sa carte blanche pour le Gaume Jazz (avec Tigran Hamasyan et Magic Malik, entre autres). Hatzi rigole (on ne sait pas à ce moment-là qu’il aura, quelques semaines plus tard, de sérieux ennuis de santé – et j’en profite, ici encore, pour lui souhaiter le meilleur de la part du Professeur Tournesol ;-) ).

Fabrizio est heureux, un prochain album, avec pléthore d’invités devrait sortir sur un célèbre et mythique label de jazz.

Et puis, le trio entrera bientôt en studio pour enregistrer l’album qui fêtera les 2O ans du groupe. On en salive déjà…

inside jazz, nube, aka moon, fabrizio cassol, stephane galland, michel hatzi

PS: Si vous aussi, vous voulez inviter un groupe de jazz chez vous, n’hésitez pas à contacter Inside Jazz ou Nu:Be, c’est génial, ils s’occupent de tout !

 

A+

Commentaires

Alors ça, ça fait envie :-)

Écrit par : la pie blésoise | 26/07/2011

Les commentaires sont fermés.