21/02/2011

Aka Moon au Sounds

29 janvier, troisième concert consécutif d’Aka Moon au Sounds. Et ce soir, comme les autres soirs, le club a fait le plein.

aka moon, michel hatzi, fabrizio cassol, stephane galland

Un concert d’Aka Moon est toujours un évènement. Et cela fait près de 20 ans que c’en est ainsi. La musique du trio n’a pas pris une ride. Normal, elle est hors mode. C’est une musique qui se régénère tout le temps, qui absorbe les tendances, qui se nourrit de toutes les vibrations et qui se colore du temps comme la peau se tanne au soleil.

Après avoir collaboré avec de nombreux musiciens des quatre coins du monde et avoir mélanger les différentes cultures, Aka Moon propose une musique toujours plus riche, plus élaborée, plus différente et pourtant toujours pareille. Aka Moon, c’est comme un vieux sage qui aurait gardé toute sa jeunesse.

aka moon, michel hatzi, fabrizio cassol, stephane galland

En mixant les compositions récentes à celles qui sont devenues quasiment des standards (“Rebirth”, “Last Call From Jaco”), le groupe démontre qu’il a peu dévié de l’objectif initial. Mais, savaient-ils seulement où ils allaient, voici vingt ans ?

En tout cas, le groupe peut nous reservir son répertoire autant de fois qu’il le souhaite, nous, on le redécouvre toujours et encore.

aka moon, michel hatzi, fabrizio cassol, stephane galland

La complicité entre les trois musiciens est toujours authentique et sincère. Cela leur permet de se surprendre et de s’offrir des zones de liberté toujours plus grandes. Et cela nous permet d’être toujours aussi captivé.

Et puis, on ne reviendra pas sur le drumming surnaturel de Stéphane Galland au son plus mat que jamais. On ne dira plus combien le jeu de Michel Hatsi est félin, souple et tellement groovy. On ne rappellera plus non plus comment Fabrizo Cassol découpe toujours autant ses notes et tord les harmonies. Le son toujours plus pincé, toujours plus près des aigus.

aka moon, michel hatzi, fabrizio cassol, stephane galland

Aka Moon est toujours aussi enivrant et bien vivant. Et il se dit qu’on prépare de belles choses pour fêter les 20 ans. Aka Moon risque encore de nous surprendre. Mais c’est une autre histoire… qui ne fait que commencer.

 

A+

Les commentaires sont fermés.