05/04/2010

Chrystel Wautier. Vue à la radio.

Régulièrement, Philippe Baron invite autour du Steinway de Musiq3, dans le cadre de son émission « Jazz » (tous les jours à 18h.), un jazzman. En l’occurrence, ce jeudi 25, c’était une jazzwoman.

chrystel01
En effet, Chrystel Wautier avait les honneurs de chanter durant une heure, et en direct, sur les ondes de la RTBF. Chrystel chante, mais alors, qui est derrière le Steinway ? Ni plus ni moins que Erik Vermeulen. Musicien parmi les musiciens. Jazzman parmi les jazzmen. Pianiste parmi les pianistes. Je vais m’arrêter là, on va encore dire que j’en fais trop à son égard.

 chryst02

Le duo, formé pour l’occasion, nous a donc offert un joli petit voyage entre standards bop, bossa et pop. Erik Vermeulen jouant «Balckbird» des Beatles ou «They Won’t Go When I Go» de Stevie Wonder, pour moi, c’était une première. Et bien sûr, le bougre nous surprend lorsqu’il invente des phrases que lui seul peut inventer.

Finalement détendue, souriante comme à son habitude, toujours prête à rigoler et à rebondir sur un bon mot, Chrystel n’en oublie pas de chanter. Sa voix est plus cristalline que jamais, plus chaude et ensoleillée aussi. Le bonheur se lit sur son visage et se ressent dans son chant. Tout arrive naturellement, les scats comme les sifflements.

 chryst03

On peut réécouter l’émission en Podcast ici, pendant quelques semaines encore, profitez-en.

Chrystel sera à nouveau invitée de «Jazz» ce mercredi 7 pour parler de son dernier album qu’elle présentera d’ailleurs officiellement ce samedi 10 avril au Sounds. Elle sera, ce soir-là, accompagnée de ses acolytes habituels, Quentin Liégeois (g) et Boris Schmidt (cb), ainsi que de deux invités: Ben Sluijs (as) et Cédric Raymond (probablement au piano. On ne sait jamais avec lui, il est capable de tout jouer).

On est impatient de découvrir ça.

 

A+

 

Les commentaires sont fermés.