06/08/2007

Du Jazz et du pain.

J’en parlais dans un précédent billet…
Cette fois, ça y est: «Ma» boulangerie a rouvert ses portes!

02

Ça n’a l’air de rien, mais quand on a goûté le pain de «La Normande», c’est comme lorsqu’on écoute Monk pour la première fois: après, on ne peut plus s’en passer.

Hé oui, il en est du pain comme du jazz.
Il y a celui qui est fait industriellement, qui doit tellement plaire à tout le monde qu’il en perd ses particularités.
Goût insipide, texture morne…
Nivellement par le bas qui devient la norme.
La morne norme.

Comme lorsqu’un présentateur de RTL compare Mélanie De Biasio à Norah Jones lors de la remise des derniers « Octaves de la Musique » (sorte de « Victoires de la Musique » belge… francophone. Oui, oui… rien n’est simple chez nous!). Pauvre Mélanie.
Voilà où est la référence.
Plus d’oreille, plus de goût.

01

Heureusement il reste les vrais jazzmen, les vrais musiciens… et les vrais boulanger.

Des boulangers qui cuisent le pain comme des jazzmen jouent leur vie.
Pas pour la gloriole immédiate.

La gloriole, elle finit par arriver. Question de priorité.

La Normande à 40 ans…

J’hésite à vous refiler l’adresse…

Allez… c’est à Anderlecht, Place de la Beauté. Vous ne pouvez pas vous tromper.
Si vous êtes du coin, – et je sais que certains jazzmen et photographes habitent pas loin – allez-y.

Et puis, si vous n’aimez pas le jazz, vous aimerez le pain…

23:51 Écrit par jacquesp dans Musique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : nutrition |  Facebook |

Commentaires

pain frais ya un fromager digne de ce nom à coté de la normande ?

Quand on attache de l'importance au pain, ne pas manquer de voir "ratatouille"... prochain César du film étranger et médaille du rythme agricole...

;-)

Écrit par : ptilou | 07/08/2007

Bouffe blog Alors là, si vous vous commencez à parler bouffe ici, moi j'arrive plus à me concentrer...

Je vous avertis, je vais filer directement sur un vrai blogue de bouffe ;-)

http://veganyumyum.com/

Jean François

Écrit par : Jazz Frisson | 07/08/2007

Hé hé, super, et étant de Bruxelles, je me permettrai d'avancer qu'il y a là plus de bons lieux où écouter du jazz que de bonnes boulangeries, heureusement pour nos blogs et nos oreilles (bien que ces dernières n'aient rien à voir avec le pain...)

Écrit par : Nath | 07/08/2007

Le pain, c'est la vie...

Et puis, le jazz est lié à la bouffe.
Ne dit-on pas "Le chef (de cuisine) est au piano"? Faire un "boeuf"? Une "batterie" de cuisine? Les "baguettes" du batteur?

Une "jam"?

Et la "mie" et la "raie" sur une partition? La clé de "sole"?

Bon, ok, vous avez raison, on va pas en faire un fromage (y en n'a pas dans mon quartier...).

:-S

(Encore besoin de vacances, moi...)
A+

Écrit par : jacques | 08/08/2007

Pffhhh... Ca devient mais N'IMPORTE QUOI ici, j'vous le dit :-))

Écrit par : Vé. | 09/08/2007

Merci ! 1000 fois !!!
C'est avec ce genre de petits billets que j'arrête de desespérer quant au devenir de nos civilisations...
Ça rechauffe, ça rassure et ça fait du bien.
Allez hop, debout et à l'assaut de Bruxelles, histoire de conclure ces quelques jours de vacances.

A ce propos, je demande l'asile culturel...

Écrit par : ledav | 24/08/2007

aaaah, bel éloge au dernier vrai métier dans cette vallée de pleurs. parle-nous un peu plus de pain, jazzques! (comment ça, je suis 'betrokken partij'? :)

Écrit par : Luk | 27/08/2007

@ Mijn vrrrrrrrrrriend Lukaaaaaas!
De enige die over brood zou kunnen spreken: 't is jij.
Je bent gevallen in wanneer jij klein was... neeeeeeen?
:-))))))

@ Ledav
J'ai goûté de l'excellent pain aussi en France cet été.
Dans un petit village: pain fait maison!
(Il y avait une autre boulangerie aussi. Mais celle-là voulait rivaliser avec le "Super U" du coin... Non merci.)

A+


Écrit par : jacques | 27/08/2007

Les commentaires sont fermés.