06/04/2007

Fred Delplancq Quartet à la Jazz Station

Pour moi, c’est chaque fois un plaisir d’aller écouter Fred Delplancq.
Ce saxophoniste joue toujours avec ferveur, avec passion... Il ne se cache pas. Il semble ne rien calculer. C’est franc et direct.
C’est ce que j’aime dans son jeu : cette honnêteté, cette véracité qui s’en dégage, que ce soit dans des ballades ou des hard bop aux tempos échevelés.

001

Fred travaille à la préparation de son prochain disque.
Le précédent date déjà de 2004.
Mais, après tout, il a sans doute bien raison de ne pas trop de se précipiter afin de donner une digne suite à ce très beau premier opus.

Avoir Jef Neve au piano, en « sideman », est sans doute une preuve supplémentaire que la musique de Delplancq en vaut la peine, non ?
Espérons d’ailleurs que Jef continue à trouver le temps pour encore pouvoir jouer avec ce quartet. Je sais, en tout cas, que ce n’est pas l’envie qui lui manque.
A la batterie, il y a le tempétueux Kris Duerinckx. Frappe sèche et jeu précis.
Et à la basse Guus Bakker à l’assise ferme et solide.
On le voit, Fred sait s’entourer.

002

A la Jazz Station, samedi dernier (enfin… c’était déjà le 24 mars), le quartet a ouvert le concert avec un hommage à Ravi Coltrane (cela situe les références). Non pas en reprenant un des thèmes du saxophoniste américain, mais en jouant une compo personnelle qui lui est dédiée : «Mister Ravi».
C’est une belle entrée en matière : souple et évolutive.
Sur l’introduction sourde et résonante de la basse, Jef pince et frotte les cordes de son piano. Tout se met en place par touches pour décoller doucement mais sûrement vers un groove pêchu.

Puis, sur«Triste», le jeu de Fred oscille entre tradition et modernisme.
Il ajoute cette petite pointe de folie qui lui permet d’échafauder des mélodies harmonieuses et puissantes à la fois.

Avec «The Gale», c’est Jef qui se mettra en évidence dans un solo époustouflant.
Et comme chacun à l’occasion de se mettre en évidence, c’est au tour de la basse hypnotique et profonde de Guus, desoutenir un autre remarquable solo de Jef sur «Tendre Cecile», … mais à la sauce soul cette fois-ci.
Cela nous permettra d’entendre aussi un Delplancq très sensible.
Et pour terminer ce premier set, on aura droit à une ballade,«Talisman», avec un jeu tout en «cascade» du sax qui n’est pas sans rappeler le très beau «Witches Dance».

003

Le second set débutera de manière plus «furieuse».
Le sax rageur de Fred, les solos impitoyables de Jef et la fureur de Duerinckx à la batterie, élèvent le niveau d’un cran. Le thème qu’ils jouent n’a pas encore de titre, mais je parie que nous le réentendrons souvent, tellement il regorge d’énergie et d’idées en germes.

Ensuite, tout en douceur, à la manière d’une valse/tango qui emprunte parfois le chemin du blues, «Le Voyageur» nous invite à un beau dialogue entre le sax et la contrebasse.
Le feu couve cependant toujours sous les doigts de Jef qui vient de temps en temps redonner un petit coup de flamme.
Tout le monde jubile et le groupe fait tourner le thème pour en extraire toute la subtilité.

Enfin, avant le rappel, le quartet interprètera «Witches Dance» !
Merveilleux morceau.
J’adore cette mélodie mélancolique et douce-amère. Ce sax plaintif et déchirant qui ne tombe jamais dans la mièvrerie.
C’est normal, car l’honnêteté et la véracité du propos, comme je l’évoquais plus haut, se révèle ici avec encore plus d’évidence.

Alors, attendons la suite… mais plus trop longtemps…

A+

Commentaires

raclette à volonté Jacques, merci et merci mais surtout merci pour ces sentiments vis à vis de ce que propose en musique. puis je mettre ce texte qui me touche tant sur mon site ?
J'ai beaucoup apprecier une certaine photos de toi diffusée sur le net, quelle femme !!!
Aller blague à part encore merci et à ta santé car je sui entrain de boire une Duve
Fritel

Écrit par : FRITE | 18/04/2007

:-)) Bien sûr, Fred, tu peux utiliser ce texte pour ton site... une "jolie femme" comme moi ne peut rien refuser à musicien comme toi !

;-)))

Santé.

Écrit par : jacques | 21/04/2007

Les commentaires sont fermés.