10/03/2007

Pages de jazz

foire01

Finalement, elle n’était pas si mal cette affiche pour La Foire Du Livre
3% de fréquentation de plus que les années précédentes.
Bon, ok, le mérite ne me revient pas totalement.
Gardons la tête froide. :-)
J’aurais quand même dû insister encore un peu plus auprès de mes amis de la Foire pour qu’ils gardent ma première proposition où le «logo» était beaucoup plus lisible.
On aurait atteint le 6%.
Si, si, Anna, crois-moi…

Bon, samedi, je suis allé me rendre compte sur place de la tournure que prenait cet événement.
C’était amusant de voir sa «créa» déclinée un peu partout sur le site de Tour et Taxi…

foire02

Je suis donc allé rendre visite à mon ami Yves Budin qui présentait son premier livre: «Visions Of Miles».
Voilà une bien belle œuvre pour qui aime Miles, le jazz et le dessin à l’encre de Chine.
La reproduction des œuvres d’Yves est particulièrement bien réussie. On y voit la profondeur et les différentes intensités de noirs. On y perçoit même parfois une certaine patine, un certain «lustre» qui fait la caractéristique de l’encre de Chine.
Il faut féliciter cet éditeur indépendant qui prend chaque projet comme une entité à part entière. Pas de standardisation ici: le papier, le format et l’impression sont chaque fois étudiés en fonction du sujet.
Du coup, les dessins sont mis en valeur, gagnent en profondeur et en puissance.
Yves Budin a aussi écrit les textes. Il raconte, comme autant d’anecdotes, certains passages de la vie de Miles.
Il adopte la façon de parler du trompettiste. Il utilise des phrases courtes, elliptiques. Tantôt poétiques, tantôt vulgaires et crues.
Peu de mots, mais des mots justes, comme pour paraphraser Miles : « Pourquoi jouer tant de notes alors qu'il suffit de jouer les meilleures ? »


Je mes suis ensuite rendu au stand Luc Pire pour faire signer mon exemplaire des «9 vies de Marc Moulin» par Thierry Coljon (Marc étant souffrant, il ne pu venir ce week-end, mais sera sans doute en forme pour son double concert à Flagey en fin de mois).
Je vais lire cela attentivement – 9 vies, c’est pas rien - et on en reparlera sans doute.
En attendant, je me suis réécouté quelques plages de l’époque Placebo et Sam Suffy
Ça sonnait!
Puis un peu de Telex ainsi que son dernier album «I Am You».
Un véritable caméléon, ce Marc.
Tiens… ça a 9 vies un caméléon ?


Tant qu’à me balader dans les livres, je me suis offert le recueil de Pannonica De Koeningswarter.
Nica a demandé à chaque musicien qu’elle a hébergé, rencontré ou aidé, de formuler trois vœux et en a collectionné les réponses.
Le résultat est aujourd’hui édité chez Buchet Chastel.
La plupart des vœux sont accompagnés d’une photo prise par la Baronne elle-même. Un Pola, un tirage noir et blanc ou couleur (ce beau rendu kodachrome un peu verdache qui ajoute à la nostalgie).
Les vœux sont parfois touchants, parfois banals, parfois étonnants. C’est en tous cas un beau témoignage.

foire 03

Après cette visite, je suis allé retrouver mon amie Natacha (vous savez: Le Piano) pour aller manger un bout au Comptoir des Etoiles et puis écouter Le petit Cirque d’Yves Peeters,Joachim Badenhorst, Juhani Silvola et Théo Girard.
Une formation intéressante qui développe un jazz actuel, parfois introverti, voire introspectif. Ils jouent les silences et les temps étirés, déchirés par quelques cris plaintifs ou brumeux de la clarinette basse de Joachim ou d’une guitare rappelant parfois Sigur Ros.
Mais le groupe peut être beaucoup plus énergique et puissant aussi, à la façon d’un Alas No Axis, par exemple.

J’aimerais bien les revoir et les écouter plus attentivement afin d’apprécier vraiment leur musique.
«A suivre» donc, comme on dit dans les livres.

A+

Commentaires

Great Vraiment sympa ton Blog vraiment.
Je t'invite si tu le souhaite à venir partager ton amour du jazz sur le forum 100 % Jazz : http://underground.forumsmusic.com

A +

Écrit par : Jazz100 | 11/03/2007

Les commentaires sont fermés.