06/09/2006

Bojan, Robin, Citizen et autres nouvelles...


Fidèles comme vous êtes, je suis sûr que vous êtes déjà allé sur Citizen Jazz pour lire les dernières nouvelles.

Pour les distraits, je les invite à le faire, et pour les curieux qui voudraient lire ce que j’écris sur ce site, rendez-vous ici.

Il s’agit de la chronique du dernier album de Bojan Z.
Faut-il encore vous dire que c’est un excellent disque ?
Que Bojan est un personnage qui ressemble à sa musique ? ( Je l’ai rencontré pour réaliser une interview – à venir – pour Citizen Jazz. )
Il a l’œil vif et brillant, la gestuelle simple et affûtée, le verbe précis et rieur…
Comme sa musique, en quelques sortes.















Sur Citizen Jazz, vous lirez aussi d’autres choses intéressantes, bien sûr.
Par exemple, un entretien avec Guy Le Querrec ( que j’ai eu aussi le bonheur de rencontrer un jour avec Henri Texier) réalisé par Benoit Lugué, qui vient un peu « en écho » à la conversation que j’ai eu dernièrement avec Guido Marcon…

Le compte-rendu de Damien Rupied du concert d'Alexandra Grimal au "Duc des Lombards" à Paris avec Jozef Dumoulin et Dré Pallemaerts ( encore des belges ).

Et puis, d’autres choses comme l’article de Sophie Chambon à propos du Tremplin Jazz d’Avignon où nos jazzmen belges ont brillé.
Une fois de plus.
C’est un « concours » qui leur réussi pas mal ces derniers temps : Alexi Tuomarilla en 2001, Pascal Schumacher en 2004… ( ok, ils ne sont pas nés en Belgique, mais ils y vivent et travaillent avec des musiciens belges…).
Cette année, ce sont Saxkartel et Carlo Nardozza qui furent récompensés.

Voilà qui fait plaisir.















Pour avoir vu « Saxkartel » l’année dernière en concert à Liège et « Carlo Nardozza » cette année à Gand ( je mettrai un léger « bémol » aux prestations du guitariste… ), je peux confirmer que ces prix ne sont pas usurpés.

Dans Saxkartel, outre les talentueux Tom Van Dyck, Sara Meyer et Kurt Van Herck ( vous avez écouté le magnifique album « Le Mariage » ?? ), il y a aussi Robin Verheyen.
Robin fut deuxième du Festival à Avignon l’année dernière avec son groupe Narcissus Quartet.
J’ai d’ailleurs réécouté et surtout « redécouvert » cet album cet été.
Un album riche. Bien plus riche qu’il n’y paraît.
Un album bien construit, qui démarre par un coup de poing et qui s’attendrit et s’affine au fil des thèmes. Devenant intimiste même…
Harmen Fraanje, au piano, y est lui aussi excellent.

La dernière fois que j’ai rencontré Robin, il me parlait de son projet d’aller à New York pour y travailler, ainsi que d’un album qu’il avait enregistré avec, entre autres, Giovanni Falzone et Bruno Angelini ( excusez du peu… !! ).

Eh bien voilà, Robin s’est envolé vers NY et l’album sort chez Soul Note ( Italie ) en septembre.

... Curieux d’écouter ça…

A+

22:55 Écrit par jacquesp dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.