20/08/2006

I'm Back ( 1 )


Ha, qu’il est bon de ne rien faire.
Ou du moins, de prendre le temps de flâner, d’écouter le silence et de lire.

Oui, sous le soleil de Montaigu-de-Quercy ( puis de La Bastide de Virac et puis Juliénas…) j’en ai profité pour lire.



















J’ai ainsi relu Free jazz Black power de Carles et Comolli.

Et je suis content de l’avoir fait de manière plus assidue ( pas par bribes, qui me font généralement perdre le fil de l’histoire ).
Car il s’agit bien d’une histoire.
Une brillant analyse de la condition de noirs aux Etats-Unis, de l’esclavage, de la naissance du jazz jusqu’au Free Jazz.
C’est intelligent, précis, clair et cela permet de « comprendre » le pourquoi du Free Jazz.
Même mes filles, intéressées par ma lecture et curieuses d’écouter ce genre de jazz, en ont apprécié quelques morceaux…
Si, si...
Je n’avais pas emmené tous mes disques, bien sûr, mais Love Cry, par exemple ( sans doute pas le plus « radical » d’Albert Ayler, j’en conviens ) fut écouté attentivement et même apprécié.
Comme quoi, la musique n’a pas d’âge.


Puis, entre Libé qui me permit, entre autres, de suivre « Jazz à Marciac », et Le Monde qui m’a bien donné envie de connaitre un peu plus Mayra Andrade, dont j’avais déjà lu de bonnes critiques et entendu quelques morceaux, j’ai lu une « nouvelle » bio de Billie Holiday.
Celle écrite par Sylvia Fol et parue chez Folio.
Hé bien, c’est pas mal du tout. L’écriture est simple et agréable et le sujet semble très complet.
Bien, sûr, il y a parfois quelques passages un peu « racoleurs», mais l’ensemble décrit bien la misère et les tourments de cette incroyable et inclassable chanteuse.

Deux bouquins qui donnent envie d’écouter ( ou de réécouter ) Art Tatum, Lester Young, Bessie Smith, Lennie Tristano, Henry Grimes, Archie Shepp et des centaines d’autres…

En attendant, j’ai trouvé cet enregistrement de Stange Fruit de Billie Holiday.


No comment…

A+

15:12 Écrit par jacquesp dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.