21/11/2005

Relaxin' at Anderlecht... :-)

Ce week-end j'ai soufflé un peu.
Pas dans une trompette ni un sax.
Juste soufflé un peu.

Pas de concert pour moi.
Pas facile, mais j'ai résisté.
Je me suis donc installé confortablement. Ouvert une bouteille de cet excellentissime Bergerac qu'est le "Château Tour des Gendres - La Gloire de Mon Père 2000" - je vous le conseille fortement.
Puis, j'ai placé dans le lecteur CD la Retrospective '40-'53 de Charlie Parker. Et j'ai continué la lecture de Charlie Parker de Jean-Pierre Jackson paru chez "Actes Sud".

Bien sûr, dans ce livre on n'apprend pas vraiment grand chose de neuf sur Bird. Mais ici, on évite de rentrer dans trop de détails afin de garder une trame narrative agréable à lire.
On évite aussi de juger l'homme. De juger ses excès.
Par contre, il est fait appel à pas mal de témoignages ( de musiciens ou de producteurs qui l'ont côtoyé ) distillés au cours du récit de manière subtile et fort à propos.

Puis, un petit nettoyage des oreilles et de la mémoire, ça ne fait jamais de tort...

Alors, on se remet dans l'oreille "Koko", "Salt Peanuts", "Parker's mood"... et tout en lisant le bouquin on comprend ce que l'on appelle souvent à tort et travers: "l'urgence".
Ici, cela prend tout son sens...
Faut dire qu'avec la vie que menait Bird, l'urgence, c'était tout le temps.

Et puis, il emmenait ses compagnons dans des "chases" improbables. Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter "Leap Frog" - entre autres - où Dizzy et Parker mettent chaque fois la barre un peu plus haut. Et dans ce "concours", Buddy Rich à la batterie n'hésite pas à en remettre une couche... Haaaa, les sales gamins!...
Quelle leçon de jazz...

Allez, on se remet un "Bloomdido", un "Ah-Leu-Cha", une "Donna Lee"...???
Que du bonheur.

Bird est mort il y a 50 ans, d'où la publication dans la série "Classica" de Actes Sud - juqu'à présent dédiée aux musiciens classiques comme Chopin, Monteverdi, Mozart, Mahler etc...
... et Parker y trouve sa place sans problème.

Si je vous dis en plus que "Bird" de Eastwood est re-réédité en DVD... on peut imaginer que ça va "bopper" ferme à Noël...

A+

Commentaires

Cool...... Cool ton article : ça donne envie de lire ce bouquin. Moi j'ai pas encore terminé l'ouvrage de Tercinet, Parker's mood.

Écrit par : Iron Man | 10/02/2006

Les commentaires sont fermés.