31/10/2005

Erik Vermeulen à l'Archiduc

En rentrant dimanche soir j'ai fait un crochet par l'Archiduc, avec mes filles, pour écouter la fin du concert d'Erik Vermeulen Trio
Que voulez-vous, c'est comme ça. Quand on a vu et entendu Erik une fois... ça marque.

En cette fin d'après-midi, Erik jouait avec Marek Patrman - dont j'adore le jeu de batterie très personnel - et de Eric Surmenian à la contrebasse. Ces trois-là arrivent à créer un univers parfois complexe mais toujours sensible, fin et délicat.
Qui ne laisse jamais indifférent.
Il suffit d'entendre l'album Inner City sorti chez De Werf voici près de trois ans pour s'en convaincre. Entre lyrisme classique et musique contemporaine. Entre froideur et intensité. Entre chien et loup...
Du jazz aux idées larges. Du jazz intelligent.
Un confort étrange s'insinue à l'écoute de sa musique...
Pas étonnant qu'une de ses superbes compositions s'appelle "Strange Comfort". Une mélodie à écouter au crépuscule... Ou la nuit, quand tout est calme.

C'est ce morceau que jouait Erik quand je suis entré.

L'homme vit sa musique. Toujours insatisfait. Voulant toucher la perfection à chaque instant. Cherchant LA note impossible... On le voit "souffrir" et en même temps on le sent heureux.

Et dire que ce trio n'a pas de dates de concerts prévues pour l'instant. C'est incroyable!

J'avais vu le trio d'Erik à Bruges l'été dernier au "Flemish Jazz" et là encore, j'avais été "transporté".
C'est toujours une sensation étrange quand je l'écoute. Que ce soit en trio, ou en solo d'ailleurs.
Ou avec Erik Thielemans en duo Piano/Batterie où ces deux amis déstructurent à l'infini la musique.
Ou en duo avec Ben Sluijs où le lyrisme atteint son paroxysme. Une musicalité extrême qui me rappelle parfois Fauré... Le frisson est assuré.

Ce soir, le concert se termine sur un thème plus joyeux - "Milestone" - qui prouve, ( comme si il fallait la démonter !! ), la dextérité du bonhomme et la complicité du groupe.

Mais qu'attendent les organisateurs pour programmer ce trio???

... en tout cas: chapeau l'artiste.

A écouter: "Inner City" - Erik Vermeulen Trio (De Werf)
"Into Pieces" - Erik Vermeulen Icarus Consort (Igloo)
"Songs Of minutes" - Erik Vermeulen Trio (De Werf)
"Stones" - Vermeulen / Sluijs (Jazz'halo)

A+

22:54 Écrit par jacquesp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.