14/10/2005

Nathalie Loriers et Philip Catherine - Bis

C'est vrai... je parle de la musique. Mais dans un concert de jazz - et c'est ça qui est unique - ce sont les impros, les surprises. D'ailleurs, Nathalie me le faisait remarquer: Philip Catherine adore provoquer les surprises. C'est tout le plaisir de la musique "live".Ce soir, par exemple, Philip décidait au dernier moment de changer la set-list. Comme ça, simplement parcequ'il avait envie de jouer les morceaux dans un autre ordre. Ou alors, il annonce qu'il va jouer sur un "tel" ton et puis, apparement, change dès les premiers accords... Il faut voir alors la surprise se lire sur le visage de Nathalie... qui se dit qu'après tout, c'est pas mal non plus. Et hop, elle accroche le wagon et enrichit à sa manière le thème. C'est amusant, beau et surtout, ça force l'admiration...Et puis, Philip est parfois tête en l'air: il ne trouve plus les partitions, par exemple... :-)))Lors du concert au "140" avec plein de musiciens (Chris Joris, Philippe Aerts etc...) il changeait aussi l'ordre de la set-list... Mimi Verderamme me disait avec un sourire jusqu'aux oreilles, que c'était déroutant car il devait passer de la batterie à la guitare en vitesse... Mais là aussi, Mimi est tellement pro que l'on n'y voit que du feu. Quel batteur Mimi, d'ailleurs. Il faut l'écouter en trio avec Philip Catherine, ça fonctionne à merveille. (Ecoutez aussi "Mister Jo" de Mimi, sorti chez Mogno... un excellent disque de jazz !!!)

19:57 Écrit par jacquesp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.